Statut à 2017-12-11 12:17
Vous n'êtes pas logué.

Moyenne des écarts
diff
nom0 nom1
Cogit Dash 25.9
Dave 20.5
Etien 27
Psyri 15.4
Dash Dave 15.8
Etien 9.4
Psyri 39.7
Dave Etien 24.2
Psyri 24.9
Etien Psyri 46.3

0 < 10% Code A (accord fort)
10% < 33.3% Code a (accord mitigé)
33.3% < 66.7% Code O (opinion orthogonale)
66.7% < 90% Code d (désaccord mitigé)
90% < 100% Code D (désaccord fort)
-- (Abstention ou pas encore évaluée)

Joueurs les plus actifs
Denis 2706
cocolombo 795
andjety 661
EtienneBeauman 659
kogiii 432



Redico Galilée, Etienne Klein, et la vulgarisation de l'épistémologie
Preambule cf propo précedente
Proposition Dans le langage courant (et si l’on convient que les faits sont indissociables de leur interprétation), on peut donc dire que la théorie de la relativité a « modifié les faits » (ou que l'observation antérieure était incomplète ou « naïve »).
Lien
Auteur Dash
Date 2014-11-26
Moyenne des évaluations 37.5

Évaluations actuelles de cette proposition
Cogite 0% Modifié 0 fois C'est faux quelque soit le langage utilisé.
Dash 90% Modifié 0 fois Ça m'est acceptable.
Dave 60% Modifié 0 fois Je peux comprendre la proposition, mais ça reste un peu tautologique. L'observation est toujours incomplète. On peut la juger complète, mais plutôt en rapport avec ce que la théorie se donne comme cadre de prédiction ou d'explication. De plus, « changer les faits » est une formulation qui laisse à désirer, car on pourrait littéralement penser que le passé physique est modifiable, ce qui est loin d'être prouvé.
Psyricien 0% Modifié 0 fois




propositions/detail