Le Redico


Statut à 2017-10-17 18:25
Vous n'êtes pas logué.

Joueurs les plus actifs
Denis 2435
cocolombo 736
andjety 661
EtienneBeauman 659
kogiii 432
propositions/detail
Redico Galilée, Etienne Klein, et la vulgarisation de l'épistémologie
Preambule Suite aux remarques sur la proposition 1. Dans la proposition qui suit, j'appelle "Fait", dans cette proposition, ce qui existe réellement, indépendamment de son observation, et qui a également été constaté et établi par des observateur, sans ambiguïté ni possibilité d'erreur, au delà de tout doute raisonnable. Autrement dit, ce qui réponds, de façon aussi certaine qu'il est humainement possible, à la fois aux deux interprétations données du terme "fait" donné par Etienne dans son commentaire sur la proposition 1 : "le fait observé" et "le fait événement du réel qui a bien eu lieu même si on aura jamais la possibilité d'en être tout à fait sûr"
Proposition Quand on se conforme à la théorie scientifique, si la théorie et les faits (dans le sens donné dans le préambule, et en parlant bien des faits en eux mêmes et non de leur interprétation) sont en contradiction, c'est la théorie qu'il faut changer ou modifier.
Lien
Auteur Cogite
Date 25 novembre 2014
Moyenne des évaluations 57,6
Évaluations actuelles de cette proposition>
Cogite 100,0 Modifié 0 fois
EtienneBeauman -1,0 Modifié 0 fois même cause que pour la proposition précédente. De plus c'est un faux choix. Dans cette optique on ne peut pas changer les faits.
Dash -1,0 Modifié 0 fois Ça pose problème puisque ce que tu nommes « fait » dans ton préambule est en fait un couple formé du fait ainsi que de son interprétation (la contradiction que fait remarquer EB).
Psyricien 100,0 Modifié 0 fois
Dave 90,0 Modifié 0 fois J'aurais rajouté « ou compléter » à la proposition. De plus, il importe à ce moment-là d'expliquer de façon raisonnable le biais de l'observation du fait « apparent » dans la théorie.