Statut à 2017-12-14 21:30
Vous n'êtes pas logué.

Moyenne des écarts
diff
nom0 nom1
Cogit Dash 25.9
Dave 20.5
Etien 27
Psyri 15.4
Dash Dave 15.8
Etien 9.4
Psyri 39.7
Dave Etien 24.2
Psyri 24.9
Etien Psyri 46.3

0 < 10% Code A (accord fort)
10% < 33.3% Code a (accord mitigé)
33.3% < 66.7% Code O (opinion orthogonale)
66.7% < 90% Code d (désaccord mitigé)
90% < 100% Code D (désaccord fort)
-- (Abstention ou pas encore évaluée)

Joueurs les plus actifs
Denis 2706
cocolombo 795
andjety 661
EtienneBeauman 659
kogiii 432



Redico Galilée, Etienne Klein, et la vulgarisation de l'épistémologie
Preambule cf les propositions A et B de la proposition précédente
Proposition Il serait abusif, pour quelqu'un évaluant à 100% la proposition B, d'évaluer à 10% la proposition A
Lien
Auteur Cogite
Date 2014-11-27
Moyenne des évaluations 28.8

Évaluations actuelles de cette proposition
Cogite 0% Modifié 0 fois
Dash 0% Modifié 0 fois Oui, mais l'idée d'une volonté ou d'un but, ce n'est pas une petite nuance sans conséquence comme celle concernant nos deux formulations respectives auxquels j'ai fait allusion hier, hein.
Dave 15% Modifié 0 fois OK. Mais on pourrait dire qu'il n'est pas abusif qu'un fou s'en prenne à un innocent. La personne 100 % d'accord avec la proposition A n'explique rien. Elle aurait pu alors utiliser la proposition B comme explication « naturelle ».
Psyricien 100% Modifié 0 fois Par construction la somme sur les explication possible doit faire 100% ... ici avec deux explication on arrive à 110% ... c'est abusif.




propositions/detail