Statut à 2017-12-12 03:19
Vous n'êtes pas logué.

Moyenne des écarts
diff
nom0 nom1
Cogit Dash 25.9
Dave 20.5
Etien 27
Psyri 15.4
Dash Dave 15.8
Etien 9.4
Psyri 39.7
Dave Etien 24.2
Psyri 24.9
Etien Psyri 46.3

0 < 10% Code A (accord fort)
10% < 33.3% Code a (accord mitigé)
33.3% < 66.7% Code O (opinion orthogonale)
66.7% < 90% Code d (désaccord mitigé)
90% < 100% Code D (désaccord fort)
-- (Abstention ou pas encore évaluée)

Joueurs les plus actifs
Denis 2706
cocolombo 795
andjety 661
EtienneBeauman 659
kogiii 432



Redico Galilée, Etienne Klein, et la vulgarisation de l'épistémologie
Preambule
Proposition Constater l'existence d'un fait avéré (au sens de la proposition 45), c'est faire une interprétation.
Lien
Auteur Cogite
Date 2014-11-26
Moyenne des évaluations 58.0

Évaluations actuelles de cette proposition
Cogite 0.00001% Modifié 0 fois le 0,0001% qui reste correspond au doute déraisonable
Dash 100% Modifié 0 fois Oui, c'est indissociable, peu importe l'interprétation ou la théorie!
Dave 90% Modifié 0 fois C'est surtout faire une interprétation malgré soi et qui corresponde à une même observation (perception sensitive) partagée par tout humain normalement constitué. L'interprétation est donc plutôt inconsciente et doit nécessairement être tout de même considérée à priori comme un fait avéré, puisqu'elle est minimale et inévitable. Si une théorie (une interprétation plus complexe, abstraite ou mathématique) est en contradiction avec ce fait avéré, elle devra nécessairement expliquer en quoi l'interprétation minimale (ce qui était considéré comme le fait avéré) était teintée d'illusion ou partielle.
EtienneBeauman 100% Modifié 0 fois Vi c'est associer une chose extérieure et la traduire en un objet conceptualisable pour son intellect.
Psyricien 0% Modifié 0 fois




propositions/detail