Statut à 2017-12-11 12:18
Vous n'êtes pas logué.

Moyenne des écarts
diff
nom0 nom1
DanB Denis 14.5
Kraep 30.3
kesta 30.2
kobol 16.7
panpa 15.1
Denis Kraep 29.1
kesta 24.9
kobol 9.4
panpa 15
Kraep kesta 20.8
kobol 25.5
panpa 32.9
kesta kobol 24.1
panpa 28.4
kobol panpa 13.1

0 < 10% Code A (accord fort)
10% < 33.3% Code a (accord mitigé)
33.3% < 66.7% Code O (opinion orthogonale)
66.7% < 90% Code d (désaccord mitigé)
90% < 100% Code D (désaccord fort)
-- (Abstention ou pas encore évaluée)

Joueurs les plus actifs
Denis 2706
cocolombo 795
andjety 661
EtienneBeauman 659
kogiii 432



Redico Le conflit étudiant - Québec 2012
Preambule http://fr.wikipedia.org/wiki/In%C3%A9galit%C3%A9_(sociologie)" rel="nofollow">http://fr.wikipedia.org/wiki/In%C3%A9galit%C3%A9_(sociologie) *** Par ailleurs, les pays anglo-saxon, en particulier les États-Unis, le Royaume-Uni et le Canada, se singularisent pour une deuxième raison : ils sont parmi les plus inégalitaires des pays développés parce qu'ils ont connu une très forte augmentation de leurs inégalités de revenu. Comme la plupart des pays développés, dont la France, ces trois pays virent leurs inégalités de revenu diminuer fortement après la seconde guerre mondiale. Toutefois, cette évolution a été brutalement interrompu au début des années 1980, selon une temporalité proche dans les trois pays. Depuis, ces pays connaissent une montée extrêmement forte des inégalités. Les États-Unis ont ainsi retrouvé des niveaux d'inégalité d'avant la seconde guerre mondiale, alors que, au début des années 1970, ils étaient un pays relativement égalitaire, plus que la France par exemple. Les 10 % les plus riches perçoivent ainsi, en 2002, aux États-Unis, 42 % du revenu total du pays, alors qu'ils n'en obtenaient que 32 % trente ans plus tôt. Les 20 % les plus riches en touchent la moitié, contre 43 % en 1970. La part des 20 % les plus pauvres est passée, dans le même temps, de 4,1 % à 3,4 % 42. De fait, entre 1980 et 2007, le revenu des plus riches a fortement augmenté, et d'autant plus fortement qu'ils étaient en haut de la hiérarchie des revenus (+50 % pour les 20 % les plus riches, + 72 % pour les 5 % les plus riches et + 111 % pour les 1 % les plus riches (entre 79 et 2002) tandis que les revenus des plus pauvres stagnaient (+1 % pour les 20 % les moins riches) 43. Autrement dit, plus on monte dans la hiérarchie des revenus, plus ceux-ci augmentent, parfois considérablement. Inversement, plus on descend, moins les revenus augmentent : ils stagnent même pour les 20 % les moins riches depuis près de 30 ans.
Proposition Les recherches rapportées dans cet article de Wiki montrent qu’au Canada, la baisse des inégalités économiques ayant suivi la Seconde Guerre s’est retournée, après 1980, pour redevenir une croissance des inégalités.
Lien
Auteur Kraepelin
Date 2012-06-13
Moyenne des évaluations 99.0

Évaluations actuelles de cette proposition
Denis 98% Modifié 0 fois
Kraepelin 99.99990% Modifié 0 fois
panpan 99% Modifié 0 fois




propositions/detail